Gérer les réseaux sociaux efficacement

Comment mettre en place une stratégie sur les réseaux sociaux efficace quand on manque de temps ? C'est l'une des questions qui m'est le plus posée lors de mes formations, alors j'ai décidé de rassembler les conseils que je peux donner sur ce sujet dans un article, à travers 5 règles qui permettent de gagner du temps.


1) Définir des objectifs et une volumétrie de posts adaptés


La première règle c'est tout simplement d'adapter vos objectifs et la volumétrie des posts à votre budget et au temps que vous et vos équipes pouvez y consacrer. Il n'est pas utile de chercher à adopter la même volumétrie de posts que des entreprises qui ont une taille plus importante et qui sont donc staffées en conséquence pour créer et diffuser des posts sur les réseaux sociaux.


Prévoyez un rythme que vous pouvez tenir facilement, même en période de rush. Lors de campagnes spécifiques de promotion vous pourrez bien sûr augmenter le nombre de posts, et avec le temps et l'expérience vous serez capables de créer et diffuser plus de posts plus facilement, alors vous pourrez augmenter la volumétrie. La règle cardinale étant la régularité, ne partez pas sur un rythme que vous ne pourrez pas tenir.


2) Etre stratégique dans ses publications


J'en viens au 2e point. Plutôt que poster un peu tous les jours sans vraiment savoir dans quels objectifs, il faut être stratégique et savoir à quoi sert chaque post. Par exemple, vous avez 3 posts par semaine sur Instagram. Le premier aura pour objectif d'atteindre un reach important et de faire connaître votre compte, à travers un post démontrant votre expertise ou votre savoir-faire par exemple. Le second aura un objectif d'engagement, avec une vidéo ou une image humoristique. Le troisième sera orienté conversion, avec un call-to-action invitant à découvrir l'une de vos offres par exemple.


C'est vraiment en ayant une stratégie claire que vous parviendrez à atteindre vos résultats. Etre stratégique dans ses publications, c'est aussi adresser les centres d'intérêt et les problématiques de vos clients idéaux, y compris si vous sponsorisez des posts. Plus vous répondrez à leurs questions et problèmes, plus vous serez efficaces dans votre social media management.


3) Mettre en place des process


Même si vous êtes seul ou avec une petite équipe pour gérer les réseaux sociaux de votre entreprise, il est indispensable de mettre en place des process afin de simplifier au maximum la production et la diffusion des posts. En cuisine, le batching est très à la mode : le dimanche on s'occupe de préparer à l'avance tous les repas de la semaine. On peut faire exactement la même chose sur les réseaux sociaux, et on peut même s'organiser un mois à l'avance pour les experts du batching ! Il s'agit de découper les tâches liées aux réseaux sociaux et de placer ces différentes tâches dans votre agenda.


La première étape, c'est de trouver les idées de posts. Vous pouvez donc intégrer une session brainstorming avec vous-même ou avec votre équipe pour trouver des idées de posts. Cela vous permettra d'anticiper et de préparer une petite veille créative ou concurrentielle pour vous aider par exemple. Deuxième étape à placer dans votre agenda : faire les visuels ou envoyer le brief pour le visuel à un(e) graphiste. Troisième étape : écrire les textes des posts. Et enfin dernière étape : programmer les posts !


4) Utiliser des outils


Vive l'automatisation ! Au quotidien je vois beaucoup d'entreprises hésiter à prendre des outils, alors même qu'ils font gagner un temps considérable à vos équipes. La condition pour cela est bien choisir vos outils. L'outil de base est l'outil de programmation de posts. Cela vous permet de "batcher" la diffusion de vos posts, en les programmant dans une même session de travail. Le deuxième outil de base est l'outil de statistiques. Vous pouvez en effet collecter les données sur les réseaux sociaux, mais vous perdrez beaucoup de temps. Un suivi automatisé est la garantie qu'il y aura toujours un suivi, même en période de rush, avec en plus des métriques qui restent toujours les mêmes (donc l'évolution est beaucoup plus facile à suivre !).


Utiliser des outils, c'est aussi créer et alimenter un calendrier éditorial pour vous aider à planifier et collaborer si vous travaillez à plusieurs sur les réseaux sociaux. Le calendrier éditorial, qui peut être un tableau Excel par exemple, est indispensable pour structurer sa présence sur les réseaux sociaux, aller dans la bonne direction, équilibrer les différentes thématiques et formats, prendre du recul sur sa stratégie éditoriale et aller plus loin. Si vous êtes allergiques à Excel, vous pouvez aussi utiliser des outils comme Trello ou Notion pour organiser ses publications.


5) Apprendre de ses erreurs & succès


Le dernier "secret" pour avancer plus rapidement, c'est de comprendre pourquoi les posts ne fonctionnent pas, et à l'inverse pourquoi ils fonctionnent. Cela vous permet de recycler vos succès : si vous voyez que les sondages Twitter sur telle thématique cartonnent, vous pouvez en faire un rendez-vous hebdomadaire par exemple. Idem pour ce format vidéo qui crée un engagement deux fois supérieur à la moyenne de vos posts sur Instagram.


Quant aux posts qui marchent moins bien, c'est là qu'il faut vraiment prendre le temps d'analyser pour comprendre ses erreurs. Est-ce que le post était assez engageant ? Est-ce qu'il était assez visuel ? Est-ce que la thématique intéresse votre cible ? Vous pouvez vous préparer une petite checklist des posts qui ont des bonnes performances dans votre écosystème, et analyser les posts qui fonctionnent moins bien à cette checklist. Généralement il manque quelques points :)


Si vous voulez creuser en profondeur vos succès et vos échecs, je mets à disposition gratuitement ma méthode pour auditer les réseaux sociaux des entreprises :






0 commentaire